Les garanties complémentaires aux contrats vie et décès

Écrit par Datin. Publié dans Assurances des personnes

Les garanties complémentaires aux contrats vie et décès :

Exonération du paiement des cotisations :
Vous êtes en arrêt de travail médicalement constaté, vous pouvez être dispensé du paiement des cotisations à partir d'un délai prévu au contrat (généralement 60 jours) pendant la durée de votre incapacité.

Invalidité permanente partielle :
Si votre contrat le prévoit, vous pouvez percevoir un capital ou une rente suivant le pourcentage de votre invalidité.

Versement d'un capital supplémentaire en cas d'accident (quel qu'il soit) :
Si vous êtes victime d'un accident, le paiement d'un capital supplémentaire (il peut être égal à 1, 2, ou 3 fois le capital de base) sera effectué en cas d'invalidité totale ou de décès.

Versement d'un capital supplémentaire en cas d'accident de la circulation : 
Même chose que ci-dessus mais en cas d'accident de la circulation.


Un conseil : mieux vaut souscrire plusieurs capitaux supplémentaires en cas d'accident quel qu'il soit.


Double effet :
Si vous décédez, votre conjoint ou concubin peut-être garanti pour les mêmes prestations tant que vos enfants seront mineurs.

Invalidité professionnelle :
Vous exercez un métier qui exige certaines aptitudes physiques (pas seulement des gros bras...!)
Si, pour des raisons médicales, vous ne pouvez plus exercer cette profession, vous pourrez percevoir soit un capital soit une rente.
Exemples: vous êtes conducteur de véhicule poids lourds et vous perdez une bonne partie de votre acuïté visuelle; de ce fait le permis poids lourds vous est retiré.
Vous pouvez faire un autre métier, par exemple chauffeur-Iivreur avec un véhicule de moins de 3 tonnes 5, mais vous aurez perdu votre profession et la garantie jouera.

Autre exemple : vous êtes chirurgien, et un accident vous prive de l'usage de l'index de votre main droite, donc vous ne pouvez plus charcuter et vous perdez votre profession.
Rien ne vous empêche de vous reconvertir en médecin-généraliste après une formation ad-hoc, mais pour "Lassureur", vous serez en invalidité professionnelle.

Attention : pour cette garantie, il est indispensable de bien préciser votre profession dans le contrat pour qu'il n'y ait pas de contestation après un sinistre.