Les assureurs dépensent chaque année entre 700 et 800 millions d’euros en publicité...

  • Réinventons notre métier (AXA assurance)
  • Assurément humain (GMF assurance)
  • L’assureur militant (MAIF assurance)
  • La solidarité est une force (MACIF assurance)
  • La Matmut, elle assure... ! (Matmut assurance)
  • Zéro tracas, zéro bla bla ! (MMA assurance)
  • C’était comment l’assurance avant ? (AMAGUIZ assurance)
  • Toujours là pour moi (Groupama assurance)
    ...

Ils ne savant plus quoi inventer pour vanter la qualité de leurs services....

Vous y croyez à ces belles paroles ?

Pas moi.... !

Et effet, il y a tant et tant d’assurés qui attendent des mois, voire des années pour percevoir l’indemnisation à laquelle ils ont droit.

Alors plutôt que de nous abreuver de pub, les assureurs seraient bien inspirés d’améliorer la qualité de leurs services.

Ne soyez plus naïfs.....

Pour plus de détails et de conseils, regarder la vidéo ci-dessous et suivez ma chaîne TV spécialisée sur l’assurance ici : TV SOS-ASSURES

http://www.boutique.sos-assures.com
http://www.sos-assures.com

Published in ACTUS

Vous avez été victime d’un accident de la route et vous n’êtes pas responsable de cet accident ou seulement en partie responsable !

Qu’est-ce que votre assurance doit vous rembourser ?
Vous en a-t-elle avertit ?

1 - Votre véhicule est hors d’usage et classé « non réparable » par l’expert missionné par votre assureur.

Votre assureur doit vous régler :

  1. - le coût de la carte grise du véhicule détruit
  2. - l’indemnité d’immobilisation du véhicule pour la durée fixée dans le rapport d’expert

2 – Votre véhicule est réparable :

  1. Dans ce cas, vous ne pouvez lui réclamer que la seule indemnité d’immobilisation.

Si votre assureur refuse cette indemnisation, rappelez-lui ses obligations en vous procurant le modèle de lettre que j’ai rédigé pour vous dans mon site www.boutique.sos-assures.com

Voici la référence de l'imprimé de demande de remboursement de carte grise et d’immobilisation : S-AUTO-S14

Il y a deux imprimés pour écrire au médiateur :

- pour les sociétés relevant de la F.F.S.A. (Fédération Française des Stés d'Assurance) : S-IMPC-S8
- pour les mutuelles relevant du GEMA (Groupement des Mutuelles d’Assurance) : S-IMPC-S9

Pour plus de détails et de conseils, regarder la vidéo ci-dessous et suivez ma chaîne TV spécialisée sur l’assurance ici : TV SOS-ASSURES

http://www.boutique.sos-assures.com
http://www.sos-assures.com

Published in ACTUS

Il faut savoir que contrairement à ce que les comparateurs d’assurance se vantent sur leurs publicités ou leurs sites, les comparateurs d’assurance ne comparent absolument pas les garanties des contrats !

Qu’est-ce qu’ils vous proposent ?

Ils ne comparent pas des contrats d’assurance mais que des prix, c'est-à-dire pas grand-chose...
C’est comme si vous compariez le prix d’une Rolls-Royce avec celui d’une Twingo.....
Diriez-vous alors que la Twingo est meilleure que la Rolls ?

Comment sont-ils rémunérés ?

Sachez aussi que les soi-disant « comparateurs d’assurance » sont rémunérés par les sociétés d’assurance pour les contrats qui sont souscrits par leur intermédiaire. En fait, ce sont des courtiers d’assurance....

Vous avez compris ? Ne soyez plus si naïfs... !

Pour plus de détails et de conseils, découvrez la vidéo ci-dessous et suivez ma chaîne TV Youtube spécialisée sur l’assurance ici : TV SOS-ASSURES

 

Published in ACTUS

Les récentes grosses intempéries qui ont touché le Sud-Ouest, le Languedoc, Paca et les régions centres ont donné l’occasion à certains « beaux parleurs » de dire ou d’écrire tout et n’importe quoi.

Qu’est-ce qu’une tempête ?
Qu’est-ce qu’une catastrophe naturelle ?
Qu’est-ce que cela implique pour mon assurance, ma franchise et mon  indemnisation ?

Assurman répond à cette question importante et vous donne des conseils en cas de sinistre suite à une tempête ou une catastrophe naturelle. Vous verrez que la franchise applicable en catastrophe naturelle est différente du régime « tempête » !

Surtout, n’écoutez pas les bêtises qui se disent ici et là à ce sujet et surtout pas certains élus qui, à chaque coup de vent déclarent « je vais demander le classement en catastrophe naturelle »

Sachez que compte tenu des franchises applicables en catastrophe naturelle il est de loin préférable pour les assurés d’être indemnisés suivant le régime « tempête »

Qu’est-ce qu’une tempête ?

En gros c’est lorsque le vent souffle à plus de 90/100 kms heure, jusqu’à moins de 145 kms/heure.

Au-delà de cette vitesse, un arrêté de Catastrophe Naturelle peut-être décidé par les autorités.

Qu’est-ce qu’une catastrophe naturelle ?

Une catastrophe naturelle, c’est tout évènement qui n’est pas prévu dans les contrats d’assurance.

Autrement dit, si la vitesse du vent n’atteint pas 145 kms/heure sur au moins 10 minutes ou si les rafales ne dépassent pas 215 kms/heure, il s’agit d’une tempête et non une catastrophe naturelle.

Soyez attentifs… !

Pour les conseils, découvrez ma vidéo ci-dessous et ma chaine Youtube en cliquant ici : TV SOS-ASSURES

Published in ACTUS

De plus en plus d’assureurs automobiles se vantent de vous garantir un bonus à vie.

On vous dit à grands renforts de publicité sur les journaux, à la radio, à la télé que si vous avez acquis un bonus de 50 % depuis au moins 3 ans, ces assureurs vous le garantissent à vie, quels que soient le nombre de sinistres responsables que vous pourrez déclarer par la suite.

Mais ce que ne vous dit pas la publicité, c’est que les mêmes assureurs peuvent vous « virer » quand vous aurez déclaré trop de sinistres. Et pour certains, « trop » commence à partir de deux.....

Assurman vous explique et vous conseille ! Ne vous laissez pas piéger par des slogans alléchants. Avant de choisir le "Bonus à vie", lisez attentivement votre contrat d’assurance automobile avant de faire votre choix.

Découvrez ma vidéo ci-dessous et ma chaine Youtube en cliquant ici : TV SOS-ASSURES

Published in ACTUS
Ajoutée le 26 sept. 2014

Extrait de "La quotidienne Saison 2"
France 5 du 2014/09/22 11h45

Published in ACTUS

Les Français dépensent plus de 2 000 euros chaque année en assurances, sans en connaître parfois les pièges ou les astuces. Sans le savoir, nous assurons souvent deux fois le même risque. Les clauses, nous les découvrons bien souvent en cas de sinistre, comme Gérald : son assurance a refusé d'indemniser le vol de son portable au motif qu'il «ne s'en est pas rendu compte immédiatement». Contre ces pratiques, Bernard Datin, expert et créateur de SOS assurés, a des solutions.

Extrait 4 de « Quand Les Assurances Nous Piègent » - 2013
Réalisation : Laurence Delleur

Published in ACTUS

Les Français dépensent plus de 2 000 euros chaque année en assurances, sans en connaître parfois les pièges ou les astuces. Sans le savoir, nous assurons souvent deux fois le même risque. Les clauses, nous les découvrons bien souvent en cas de sinistre, comme Gérald : son assurance a refusé d'indemniser le vol de son portable au motif qu'il «ne s'en est pas rendu compte immédiatement». Contre ces pratiques, Bernard Datin, expert et créateur de SOS assurés, a des solutions.

Extrait 3 de « Quand Les Assurances Nous Piègent » - 2013
Réalisation : Laurence Delleur

Published in ACTUS