Juil 09 2013

Les assureurs « ripoux »

Comme dans toute corporation, il y a des bons assureurs et des moins bons.

Il y en a certains qui sont même à la limite de l’honnêteté en n’hésitant pas, dans des dossiers de sinistre, à vous « rouler dans la farine » (j’ai précisément actuellement le cas d’un boulanger qui a été victime d’un grave incendie et dont l’assureur, pourtant le plus gros de France, le méne en bateau depuis maintenant 12 ans….).

D’autres font traîner les dossiers de sinistre jusqu’à l’expiration d’un délai de 2 ans après sa survenance, et si vous n’avez pas pris la précaution de suspendre les effets de la prescription, ils vous disent que le dossier est prescrit et ils ne vous payent rien c’est la loi…. !

C’est notamment la mode, chez certains assureurs, de refuser systématiquement les sinistres consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols argileux, évènement qui fait l’objet d’arrêtés de catastrophes naturelles.
Ils inventent tout et n’importe quoi pour ne pas vous indemniser.

 

A l'intention de cette "catégorie" d'assureurs, j'ai créé une nouvelle rubrique "Bonnet d'Ane" ou "Lauriers"  que je distribue au gré des dossiers qui me sont soumis. Ne manquez pas de la consulter, c'est édifiant...!

Ne vous laissez pas faire… !

Read 2478 times Last modified on lundi, 22 juillet 2013 10:53